Retour à la page d'accueil

Réussir sa première expérience d’échange de maison

Partager l'article :

L’échange de maison – en anglais home exchange – est une alternative à la location d’un hébergement de vacances. Voici nos conseils pour une première expérience réussie.

Devenir propriétaire
Partager l'article :

Echange de maisons, conseils pour une première expérience réussie.

L’échange de maison – en anglais home exchange ou house swap – propose une alternative à la location d’un hébergement de vacances. Plutôt que payer pour habiter quelque part pendant un séjour loin de chez soi, on prête son toit à des personnes habitant là où l’on veut aller… qui elles mêmes désirent prendre des vacances là où l’on habite !

Tentant, n’est-ce pas ? En plus de permettre un évident gain d’argent, l’aspect humain de l’échange de maisons, mais aussi l’opportunité d’être en contact avec des locaux aptes à orienter notre visite incitent souvent à sauter le pas.

Alors pour que votre première expérience se passe bien, l’Acquéreur vous propose un passage en revue des points à ne pas négliger lorsque l’on échange sa maison.

S’inscrire sur un site reconnu

Les sites leaders dans ce domaine fonctionnent avec un abonnement payant. Ca peut paraître un peu rebutant au premier abord mais en réalité c’est un vrai plus. Ainsi, il est garanti que vous ne serez en contact qu’avec des personnes réellement prêtes à échanger leur maison… pensez au temps que vous allez gagner ! Qui plus est, le prix pour une inscription annuelle oscille selon les sites entre 130€ et 350€ et les offres promotionnelles ne sont pas rares. Quand on y réfléchit, ce n’est qu’une petite somme comparée au prix que l’on débourse en moyenne pour se loger pendant nos vacances.

Prenez de l’avance

En fonction de votre destination, nous vous conseillons de commencer à rechercher vos compagnons d’échange de maison 6 mois à un an à l’avance. Faites le avant même d’avoir posé vos vacances, cela vous permettra de rester flexibles sur les dates et ainsi d’augmenter vos chances de conclure un arrangement !

Avant même de mettre en ligne l’annonce pour votre demeure, mettez vos conditions à plat.

La checklist

Voici une checklist des points à ne pas oublier de discuter :

  • factures : décidez qui va les régler durant l’échange. Dans la plupart des cas, chacun continue à payer ses propres factures excepté celles de téléphone en raison des surcoûts pour les appels à l’étranger.
  • prêt du véhicule : il arrive que l’on échange les véhicules en plus des maisons. Choisissez si vous êtes prêt à faire cela et n’oubliez pas de prendre les mesures nécessaires auprès de votre assureur.
  • animaux de compagnie : mieux vaut ne pas oublier de préciser que vous en avez afin d’avertir les personnes que vous hébergerez qu’il faudra s’en occuper… et leur dire comment !
  • entretien du jardin : idem que pour vos animaux, il faudra avertir des éventuels soins à apporter aux plantes.
  •  assurance habitation : comme l’échange de maison n’inclut pas d’échange monétaire, vous ne devrez pas subir de surcoût, mais il vaut surement mieux que votre assureur soit informé que la maison est prêtée à cette période.
  • objets de valeur : s’il leur arrive quoi que ce soit de façon accidentelle, ils ne seront pas couverts car les garanties d’une assurance habitation ne fonctionnent qu’en cas d’effraction ou de gros dégâts. Pensez à éloigner ces objets des dommages éventuels.

Les vérifications

Lors de vos recherches, quand vous repérez une maison, vérifiez que les alentours comportent ce que vous voulez pour vos vacances : souhaitez-vous séjourner dans une petite ou grande ville ? Pouvoir cuisiner ou manger dehors facilement ? Quelles accommodations sont nécessaires à votre tranquillité ? Il faut le savoir pour trouver le logement qui vous correspond ! Si certaines choses ne sont pas claires, n’hésitez pas une seule seconde à poser la question aux propriétaires du logement et si leurs réponses ne vous satisfont pas, déclinez tout simplement, avec politesse évidemment.

Enfin, afin de vous couvrir au cas où les choses se passeraient mal, établissez un contrat d’échange. Le site leader du marché, Home Exchange, en propose un modèle bien utile.

Guidez vos invités…

… Ils sont aussi vos hôtes ! Faites en sorte que leur installation se passe bien. Dépêchez un de vos amis pour les récupérer à l’aéroport et éventuellement leur faire faire le tour de votre maison… une amitié naîtra peut être même entre eux. Si ce même ami -ou un autre- peut aussi être joignable en cas de problème, c’est vraiment pratique !

Il est également de bon goût de leur laisser des guides pour trouver certains ustensiles ou utiliser vos objets ménagers. Pensez à l’armoire à pharmacie par exemple : les médicaments n’ont pas toujours le même nom en fonction des pays et un simple doliprane peut être compliqué à trouver en cas de migraine carabinée.

Nous espérons que ces quelques conseils vous auront été utiles. Voici le dernier : détendez-vous et sautez le pas, la plupart de ceux qui l’ont fait en sont revenus sans accrocs… et devenus accros !